Diagnostic électrique

Qu’est-ce que le diagnostic électricité ?

Le diagnostic électricité est aussi appelé diagnostic d’état de l’installation intérieure d’électricité. Il consiste à évaluer les risques d’origine électrique pouvant porter atteinte à la sécurité des personnes.

Ce diagnostic porte sur les parties privatives du logement et de ses dépendances. Il ne concerne pas les parties communes des immeubles collectifs d’habitation.

Il porte sur l’installation située entre l’appareil général de commande et de protection, et les bornes d’alimentation des matériels fixes et les socles de prises de courant. Il ne s’applique pas aux circuits internes des matériels reliés à l’installation électrique fixe.

Le diagnostic électricité ne porte que sur les parties visibles de l’installation. Il concerne les logements dont l’installation électrique a été réalisée il y a plus de 15 ans.

A savoir !

Qui est dispensé de diagnostic électrcité ?

Les installation de moins de 15 ans et celles de plus de 15 ans sous conditions

Aucun diagnostic obligatoire pour les installations électriques de moins de 15 ans.

Pour être dispensées, les installations de plus de 15 ans doivent avoir fait l’objet d’une attestation de conformité Consuel de moins de 3 ans ou d’un diagnostic confiance sécurité, de Promotelec, de moins de 3 ans, réalisé avant le 1er janvier 2009.

Pourquoi le diagnostic électricité ?

La France compte 31 millions de logements. Sept millions d’installations électriques domestiques présentent des risques. Parmi elles, 2,3 millions d’installation sont considérées comme particulièrement dangereuses.

A savoir !

Que provoquent les installations défectueuses ?

100 décès et 80 000 incendies par an

Chaque année, 100 personnes décèdent par électrocution et 4000 autres sont victimes d’une électrisation grave. Sur les 250 000 incendies domestiques, 80 000 sont d’origine électrique.

Comment est réalisé un diagnostic électricité ?

Le diagnostiqueur vérifie la présence et les caractéristiques :

  • d’un appareil général de commande et de protection, facilement accessible, permettant de couper l’alimentation,
  • d’au moins un dispositif différentiel permettant de détecter les fuites de courant qui s’écoulent vers la terre,
  • d’un dispositif de protection contre les surintensités (disjoncteur, fusibles) et de leur adaptation aux spécificités de l’installation.

Le diagnostiqueur vérifie également le respect des règles particulières applicables aux locaux contenant une baignoire ou une douche.

Il identifie :

  • les matériels électriques vétustes, inadaptés à l’usage ou présentant des risques de contacts directs avec des éléments sous tension,
  • les conducteurs non protégés mécaniquement.

Enfin, il effectue des vérifications visuelles, des mesures et des essais de fonctionnement de l’installation électrique fixe. Il simule des défauts à l’aide d’instruments de mesures spécifiques.

Les résultats du diagnostic font l’objet d’un rapport de visite qui liste les anomalies identifiées et donne une description succincte des risques encourus.

Quelle est la durée de validité du diagnostic électricité ?

Le diagnostic de l’état de l’installation intérieure d’électricité est valable 3 ans.