Nos diagnostics immobiliers

Diagnostic amiante

Le repérage des matériaux contenant de l’amiante dans les parties privatives à usage d’habitation.Le diagnostic amiante doit être effectué sur tout immeuble ou maison destiné à la vente et dont le permis de construire à été délivrés avant le 1 juillet 1997.
>> savoir +

Diagnostic performance énergétique (DPE)

Le diagnostic de performance énergétique (DPE)est obligatoire pour toutes ventes ou locations de biens immobiliers. Il permet de connaître la consommation en énergie d’un bien immobilier.
A partir du 1er janvier 2011, toutes les annonces immobilières, qu’elles émanent de professionnels ou de particuliers, devront mentionner la classe énergie et/ou l’étiquette énergie avec la classe de performance de l’appartement, du bâtiment ou de la maison.
>> savoir +

Diagnostic électrique

Le diagnostic électrique contrôle l’état de l’installation intérieure d’électricité.
Depuis le 1er janvier 2009, le vendeur d’un logement à usage d’habitation dont l’installation intérieure d’électricité date de plus de 15 ans doit réaliser ce diagnostic.
>> savoir +

Diagnostic gaz

Diagnostic qui contrôle l’état de l’installation intérieure de gaz.Cette mesure concerne les immeubles à usages d’habitation dont l’installation intérieure de gaz date de plus de 15 ans.
>> savoir +

Diagnostic plomb

C’est le constat des risques d’exposition au plomb (CREP) sur les parties privatives à usage d’habitation.
>> savoir +

Loi Carrez :

L’indication de surface est désormais obligatoire pour toute transaction portant sur un appartement ancien. Depuis le 19 juin 1997 (loi Carrez), la superficie de la partie privative (sans les annexes, caves et garages) doit obligatoirement figurer dans toute promesse ou compromis de vente et dans tout contrat notarié.
>> savoir +

ESRIS, l’étude des servitudes risques et d’information sur les sols

ESRIS (étude des servitudes risques et d’information sur les sols)
Les risques naturels résultent de l’environnement naturel ou de la survenance d’événement à caractère catastrophique : avalanches, feu de forêt, inondation, mouvement de terrain, cyclone, tempête, séisme et irruption volcanique.
Les risques miniers sont les affaissements, fontis, effondrements, émanations de gaz dangereux.
Les risques technologiques résultent d’une activité humaine, regroupent les risques liés au développement des techniques industrielles, nucléaires ou biologiques, mais aussi les risques liés au transport de matières dangereuses ou les risques de rupture de barrages, par exemple.
La pollution des sols.
>> savoir +